06 - 83 - 31 - 23 - 16 psyartformation@gmail.com

Partenaires

Je peux la taper… Elle est de ma famille

(Jean-Pierre Thielland)

En France, près de 80 % des enfants sont soumis à des punitions corporelles, des humiliations ou des violences psychologiques sous forme de punitions ou sanctions diverses.
La tolérance à l’égard de ces pratiques et l’absence de politique de prévention à l’échelle nationale ont un impact très lourd sur l’état de santé psychique de nombreux enfants et adolescents.
Lorsque les enfants en difficulté réussissent à être accueillis dans des dispositifs de soins ou d’aides, la violence éducative dont ils sont l’objet dans le cadre familial n’est la plupart du temps pas prise en considération par les professionnels.

Ce livre est destiné aux professionnels de l’enfance et à tous ceux qui veulent œuvrer au respect des droits des enfants. Au travers d’exemples tirés de sa pratique et en s’appuyant sur la théorie de l’attachement, l’auteur souligne les effets néfastes de cette violence éducative et invite les thérapeutes et tous les praticiens qui travaillent avec des enfants à se saisir de cette question afin d’occuper la place essentielle de témoin secourable (notion chère à Alice Miller) auprès des enfants.

Biographie de l’auteur :

 Instituteur, puis enseignant spécialisé en Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficultés, (RASED), Jean-Pierre Thielland a ensuite exercé les fonctions de psychopédagogue en CMPP (Centre Médico-psycho-pédagogique).
En 1985, il découvre les travaux d’Alice Miller qui lui ouvrent la voie d’une écoute inconditionnelle des souffrances de l’enfant, sans jamais chercher à les minimiser.

Il est actuellement président de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (www.oveo.org).

 

Pin It on Pinterest

Share This